Cahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaisée

Publié le par Jack Exily

Cahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaisée

Commencé tardivement dans l’art pictural, Reinette couche sur ses toiles, des scènes de vies caribéennes. Cette vie antillaise empreinte d’histoires douloureuses et magnifique à la fois.  Tout comme dans son cadre idyllique sur les hauteurs de ce quartier de passe mon temps, aux Trois Ilets, Martinique, où nous avons vécu tous les deux notre tendre enfance.

Cahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaiséeCahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaisée

Reinette fait partie de cette génération qui s’attache à garder les souvenirs d’une Martinique qui tend à disparaitre sous le joug et le poids de cette modernité assumée et sauvage. Rasant les savanes, épuisant les sols, asséchants les sources… La peinture de Reinette devient alors salutaire, nécessaire pour faire rappeler que nos modes de vies d’antan sont en train de disparaitre.

 

Cahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaisée

Elle utilise pour cela différentes techniques telles que l’huile, l’acrylique mais aussi des matériaux peu usités comme le ciment et la brique.

Fétichiste  quasi obsessionnelle, Reinette collectionne des vieux objets, récolte des coffres et autres ustensiles utilisés dans un autre temps. Elle les restaure et l’intègre à son décor personnel.  Toujours pour se rappeler, pour ne pas oublier que l’on vivait avant sans smartphone et autres tablettes tactiles.

 

Cahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaiséeCahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaiséeCahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaisée

La cohésion de cette peinture apaisée, réfléchie et colorée nous rappelle en les observant que des trésors caribéens nous entourent.

Reinette nous rappelle qu’avec sa peinture, elle est la gardienne de trésors inestimables pour nos yeux…

Son Facebook ICI

Cahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaiséeCahier de voyages : Reinette, la peinture caribéenne apaisée

Commenter cet article