La canonisation de Barbosa - épisode 5

Publié par @monlouis72

La canonisation de Barbosa - épisode 5

Desordem e progresso

La canonisation de Barbosa

Après la désintégration de la Seleçao face à la Manchaft, Dilma Roussef a décidé d’assumer son choix de ne plus faire appel au Docteur Grand zong. La contrepartie de la victoire contre la Colombie a été, selon elle, la blessure de Neymar. Il était hors de question qu’elle sacrifie un autre de ses enfants, pour assurer le triomphe du Brésil dans cette compétition au goût salé. Très reconnaissante à l’égard de Simon Soul pour son soutien, elle l’embarque pour un ‘’architour’’ de Brasilia en sidecar.

Dilma Roussef : «- j’appréhende de me rendre au Maracana ce dimanche pour assister à la finale. Je risque de me faire de nouveau siffler !

-Vous devez garder à l’esprit que votre électorat n’a pas les moyens de s’offrir un billet pour assister aux matches. Ce constat est encore plus vrai  pour la finale. Toutefois, je dois reconnaître que vous voir remettre le trophée à Lionel Messi pourrait avoir un effet traumatisant pour beaucoup de Brésiliens.

-Que me conseillez-vous ?

-Vous le réhabiliterez officiellement et vous demanderez en même temps la clémence sportive pour Scolari. La justice fera le reste….

Simon Soul

-De reprendre la campagne avant la fin du Mundial ! Je vous suggère d’assister à la finale dans une favela. Je connais un de vos compatriotes qui se nomme Adonaldo. Ce jeune homme symbolise presqu’à lui seul ce pourquoi vous vous êtes toujours battue. Ce déplacement aurait une portée politique symbolique. A ce stade, votre pire ennemi est l’abstention. Vous prendrez le temps de faire un discours dans lequel vous dénoncerez ces Brésiliens ‘’biens nés’’, qui tels des enfants gâtés, ont abandonné la Seleçao à son triste sort, en quittant le stade bien avant la fin de la première mi-temps. Vous évoquerez Moacir Barbosa Nascimento pour réaffirmer votre combat contre l’injustice.

-Soyez plus précis ?

-Vous le réhabiliterez officiellement et vous demanderez en même temps la clémence sportive pour Scolari. La justice fera le reste….

Simon Soul confie à Compère Mulet et Compère Lapin le soin de prévenir Adonaldo. Ce dernier saute de joie et de fierté en apprenant la visite de la Présidente. Quant à sa mère, elle n’en croit pas ses oreilles, elle qui a toujours voté pour le Parti des Travailleurs. Nos deux Compères ont l’air embarrassés. Ils ne savent pas comment annoncer qu’ils ont prévu d’assister à la finale et surtout comment ils ont pu obtenir des billets VIP, réputés inaccessibles depuis des mois. Compère Lapin ne s’imagine pas ailleurs qu’au Maracana pour assister à la finale.

Suivez Olivier Monlouis sur twitter

 

La canonisation de Barbosa - épisode 5
La canonisation de Barbosa - épisode 5