La chronique de Simon Soul - mai

Publié le par Jack Exily

La chronique de Simon Soul - mai
La chronique de Simon Soul - maiLa chronique de Simon Soul - mai

Toujours en annexe (1) - Avec la traduction en dessous.

Un exemple de propagande de cette agence gouvernementale. On veut protéger le musulman tout en l'humiliant en occident. Paradoxe.

Transcription EN:

A horrified world this past year has watched the results of what some have already called violence masquerading as religious Devotion.

In Iraq, 200 000 Yazidis were forced to flee from their ancestral homelands after ISIL seized Mounts Sinjar.

In Nigeria, Boko Haram has attacked both muslims who threaten its authority in the northeast and Christians.

In Syria, More than 6.5 Million of syria’s pre-civil war population is now internally displaced and more than 3.4 Million are refugees in neighbouring states.

In the Central African republic, A Million or more people have been driven from their homes after fighting between christians and muslims.

In Burma, Violence since 2012 has killed 100s of Rohingya muslims and displaced more than 130 000 in Burma’s Rakhin state.

By any measure, the horrors of the past years speak volumes about how and why religious freedom and protection of the rights of vulnerable religious communities matter…

Find out more in the 2015 annual report.

FR

Cette année, l’humanité horrifiée a assisté aux résultats de ce que certains appellent déjà “une violence qui se fait passer pour de la dévotion religieuse”.

En Irak, 200 000 Yézidis ont été forcés de quitter leurs terres ancestrales après que l’EI a pris possession des Monts Sinjar.

Au Nigéria, Boko Haram s’est attaqué à la fois aux musulmans qui menacent son autorité dans le nord-est et aux chrétiens.

Parmi ceux qui peuplaient la Syrie avant la guerre civile, plus de 6,5 millions ont maintenant été déplacés au sein du pays et plus de 3,4 millions sont réfugiés dans les pays voisins.

En République centrafricaine, un million de personnes, voire plus, ont été chassées de chez elles après les combats qui ont fait rage entre chrétiens et musulmans.

En Birmanie, les violences qui se sont produites depuis 2012 ont tué des centaines de musulmans Rohingya et déplacé plus de 130 000 des habitants de l’Etat d’Arakan.

Les horreurs des années précédentes montrent donc très clairement l’importance et le bien-fondé de la liberté religieuse et de la protection des droits des communautés religieuses vulnérables....

Vous en apprendrez davantage dans le rapport annuel 2015.

Ecrit et dessiné par : Jack Exily - son Twitter

Couleur : Monsieur Iou - son Instagram

Traduction annexe (1) : Bertrand Edimo Moudoumbou - son Facebook

Publié dans chronique, mai

Commenter cet article