La tragédie du roi Pelé

Publié par @monlouis72

"Desordem e progresso"

La tragedie du roi Pelé

 
La tragédie du roi Pelé

Adonaldo s’est construit une conscience politique en détestant Pelé, qu’il décrit avec mépris comme un Noir devenu aristocrate grâce au football. Un Noir qui a vécu dans le déni du racisme. C’est à cause de lui qu’il n’a jamais été un fan de football.  Très jeune il s’est détourné des terrains de foot pour se consacrer à l’essentiel, le développement de l’association afro-brésilienne de son quartier. Il a quitté Rio pour la première fois à l’âge de 17 ans pour se rendre à Salvador de Bahia et participer à sa première ‘’Journée de la Conscience Noire’’. Au cours de ce voyage initiatique, il découvre que Salvador est bien plus que la « mère de tous les saints ». C’est le berceau d’un mouvement politique et culturel auquel il s’identifie. De retour à Rio, il se sentait enfin Brésilien.

Adonaldo est convaincu que la surreprésentation planétaire de Pelé avait pour but d’occulter celles et ceux qui luttaient contre le racisme et pour une réelle intégration dans la société brésilienne. Le Noir le plus valable du Brésil ne pouvait être que la légende mondiale du football. Selon lui, en conférant à Pelé le titre de roi, on insultait la mémoire du ‘’Roi Zumbi’’ et de la révolte d’esclaves qui aboutit à la création du Quilombo de Palmeiras. En faisant de Pelé le premier noir ministre de l’Histoire du Brésil, on minimisait l’œuvre et l’engagement politique d’Abdias Do Nascimento, homme de culture et précurseur du mouvement de la Conscience Noire. En somme, Pelé était il y a peu encore l’arbre qui cache la Forêt. Un comble au Brésil.

Pire, Pelé a osé affirmer qu’il avait en tant que ministre des Sports « affranchi les footballeurs brésiliens de l’esclavage » et certifier que « le racisme ça  n’existe pas au Brésil ». Pour illustrer son propos Aldonado évoque avec Simon Soul le calvaire de Moacir Barbosa Nascimento, gardien noir de la Selecao, coupable d’avoir encaissé le but de la victoire de l’Uruguay en 1950. Il lui parle également d’Andrade, premier entraîneur noir sacré champion  avec le Flamengo en 2009, remercié aussitôt par ses employeurs car il venait de démontrer l’inconcevable.

Le Roi Pelé serait-il schizophrène ? C’est la question que Simon Soul se pose en écoutant Adonaldo. Comment interpréter le comportement du plus grand joueur de football de tous les temps ? Celui qui s’est transformé à force de contrats publicitaires en VRP multimarques agit peut-être inconsciemment. Une psychanalyse s’impose pour comprendre pourquoi Pelé ne s’est jamais dressé contre l’ordre établi. Pour Simon Soul, seul le docteur Fanon est en mesure de percer ce mystère.

Pour aller plus loin cliquez ICI

Suivez Olivier Monlouis sur twitter

Le Roi Pelé serait-il schizophrène ? C’est la question que Simon Soul se pose en écoutant Adonaldo. Comment interpréter le comportement du plus grand joueur de football de tous les temps ? Celui qui s’est transformé à force de contrats publicitaires en VRP multimarques agit peut-être inconsciemment.

La tragédie du roi Pelé
La tragédie du roi PeléLa tragédie du roi PeléLa tragédie du roi Pelé